Un jeu de cartes radioactif découvert à Berlin

jeu-de-cartes-radioactif

La police découvre comment des tricheurs ont truqué des cartes

Un jeu de cartes avait été manipulé avec une substance radioactive par des arnaqueurs dans le but de tricher. C’est ce qu’a révélé la police allemande mardi après une enquête qui a abouti il y a deux semaines. Les cartes contaminées ont été saisies et une personne a déjà été arrêtée. Ce sont des morceaux poinçonnés de cartes à jouer qui ont donné l’alerte.

Tout commence il y a plus d’un an, quand du matériel radioactif est détecté lors d’une inspection de routine dans le centre de traitement des déchets de Rüdersdorf, à coté de Berlin. Une des bennes à ordures du centre émet de la radioactivité. Une analyse plus poussée révèle que la source de cette radioactivité vient de petits morceaux de cartes à jouer, comme celles utilisées au jeu de casino baccara par exemple.

La police est alertée et elle déduit rapidement qu’il s’agît probablement d’une escroquerie basée sur un jeu de cartes. Les cartes irradiées peuvent être facilement identifiées par un joueur qui dissimule sur lui un détecteur de radioactivité. Ce type de manipulations criminelles est d’un autre niveau que les tromperies de bonus gratuit auxquelles un nouveau casino avec bonus sans dépôt doit parfois faire face.

Pour retrouver l’origine de ce jeu de cartes, la police retrace le trajet du camion poubelle avant d’arriver au centre de tri. Elle remonte jusqu’à un restaurant du quartier berlinois de Marzahn-Hellersdorf. Les enquêteurs soupçonnent rapidement la patronne, une femme de 41 ans, d’être étroitement liée à ce coup monté.

Le 16 novembre dernier, des perquisitions ont eu lieu au domicile de la femme ainsi que dans son restaurant, dans un bar-karaoké et dans un club privé. La police allemande était accompagnée par des membres du centre de surveillance des radiations et du département de la protection de la santé.

Ces opérations ont permis de retrouver 13 cartes irradiées. Les angles avaient été coupés en biseau et marqués à l’iode 125 pour escroquer des participants à des parties de cartes poker. La suspecte est inculpée d’avoir utilisé un produit radioactif. Elle encourt une amende ou jusqu’à cinq ans de prison. Pour le moment ses complices sont toujours recherchés.

L’iode 125 est une substance fréquemment utilisée en médecine. La quantité utilisée était indétectable à plus de 50 cm. Le rapport de police précise que cette dose d’iode représente un danger pour les personnes en contact direct, car le rayonnement émanant des cartes dépassait huit fois la limite de sécurité pour les humains.

Pour vous amuser de chez vous avec un bonus sans dépôt casino français, consultez notre liste de meilleurs casinos.

Leave a Comment